dq8 modifié

(Photo particulièrement gratuite mais assumée.)

Janvier sera un bien beau mois pour les amoureux de Nintendo, dont je fais légèrement parti sur les bords. La présentation complète de madame la Switch le 13, et sept jours après , le retour d'un des plus grands RPGs sauce classique de tous les temps, j'ai nommé Dragon Quest 8: L'Odyssée du Roi Maudit , sur nos chères 3DS.

Un rêve , une utopie même que de jouer à cette merveille sur un support portable (même si la bête est dispo sur tablettes et smartphones, mais là je ne suis pas client du tout) qui se voit enfin réalisé conjointement par Square Enix et Nintendo. J'en pleurerai de joie, tant ce jeu m'a absolument enchanté à l'époque sur ma très décédée PS2.

Bien sur, passer d'une console de salon à une portable bien plus modeste ne s'est pas fait sans heurts, avec en première victime la sublime bande-son orchestrale qui se voit ici remplacée par une version bien plus synthétique. Mais le bonheur d'aller tabasser du slime avec les clones de San Gohan ado et Trunks, sous la tutelle sexy d'une Bulma rouquine vaut tout l'or du monde.  A noter aussi que je considère certaines des séquences de cette merveille émouvantes à un point tel (sans jamais en faire des tonnes non plus, c'est ça qui est balaise) que j'arrive à m'en faire monter les larmes aux yeux rien qu'à y repenser, c'est dire.

Donc le 20 Janvier , foncez, s'il vous plait ! Il y a même la bande-annonce ci-dessous qui vous y invite cordialement (Ainsi que Mr Satan qui lit dans ses boules !)