Wonder Boy 3 (UE)_005

 

Quelque part, il était clair que ça allait se produire.

Après une grosse quinzaine d'heures à agencer des blocs bien 8bits dans l'espoir de pondre un niveau potable dans le MYTHOLOGIQUE Super Mario Maker sur la non-moins FABULEUSE Wii-U. Ce qui devait arriver arriva.

Wonder Boy III. Version Master System...Dans un premier temps.

 

 

 

Toute cette intro syncopée pour dire que Super Mario Maker a fait resurgir le souvenir de ce jeu MYTHIQUE.

Wonder Boy III... Pour le puceau du jeu d'aventure que j'étais, et heureux (mais indirect) possésseur d'une Master System , ce jeu a représenté, au même titre que Ys Vanished Omens, mes premiers pas dans le genre. A un point tel qu'il supplante encore actuellement les deux premiers Zelda de la NES, que je découvrirais des années plus tard.

 

La musique d'aujourd'hui n'a pas grand chose d'originale pour sur, et si vous avez un jour la chance de vous essayer à cet épisode de la saga de Westone, vous l'entendrez bien vite.

Il s'agit du thème du tout premier village que vous traverserez, après une intro pas piquée des vers reprenant en fait la conclusion de l'épisode précédent.

A mes yeux (où plutôt mes zoreilles, 'suis pas un mutant) , cette mélodie toute choupinette est l'incarnation absolue du bonheur, avec une petite pointe acidulée de mélancolie dans le refrain. Une belle illustration de cette douce époque que la maladie nommée Vieux-conite aigüe me fait regretter de plus en plus, tant je m'y retrouve de moins en moins dans le jeu vidéo actuel.

Voilà ! Profitez bien !! Quoique non, restez un instant encore, s'il vous plait, juste pour faire plaisir au vieillard mal-voyant.

 

wb3-tg16

 

Fin 2011, lors d'une énième soirée de fouille lubrique du shop Virtual Console de la Wii, section PC ENGINE/ Turbografx 16 (quel nom de merde !). Je croise un étrange "DRAGON'S CURSE" dont les screenshots m'interpellent. Ni une ni deux, je m'acquitte de la somme requise, je démarre le jeu.

ET J'EN PLEURE DE BONHEUR !

Ce Dragon's Curse n'est autre que la version PC Engine de ce cher Wonder Boy III. Qui dit PC Engine , dit version probablement améliorée, grâce à la puissance diabolique de cette 8bits des enfers. L'adage s'est très vite vérifié, et les musiques ont aussi bénéficié d'une très jolie réorchestration, dont ce fameux thème du village, magistral.

 

CLIQUEZ ICI SIVOUPLAIT

 

Voilà, cette fois, c'est vraiment terminé, merci d'avoir pris le temps de lire et d'écouter !