med_Beyond Oasis (4) [!]_026

 

La Légende de Thor, mais que voilà un joli titre ! (muhahaha), mais surtout, un jeu qui, bien que franchement bonnard, voir excellent me concernant, a une légère tendance à diviser les foules. Pendant que les uns honorent ses graphismes franchement fabuleux et son gameplay bien bourrin, les autres pleurent sur sa relative facilité et , c'est ce qui nous concerne ici, le rendu un poil particulier de sa bande-son.

Alors oui, les musiques sont un poil décousues dans leur compos, je suis d'accord sur le principe, et surtout, elles diffèrent assez nettement des travaux habituels du DIEU Yuzo Koshiro. Il est également possible de lire la prose de certains esprit chagrins expliquant que le processeur sonore de la Megadrive est à mettre au banc des accusés, mais ce serait oublier toutes les merveilles que ce dernier a su cracher durant sa longue carrière (Street Of Rage, Revenge of Shinobi, ça ira ?)

 

 

 

J'ai une affection immense pour les jeux d'aventure et les RPG de la Megadrive, bien souvent oubliés au profit de ceux, exceptionnels il est vrai, de la SNES. A l'époque des faits pourtant, c'était bien chez SEGA que le choix était plus conséquent. Les dernières années fastes de la belle machine noire ont vu naître une succession de titres du genre qui m'ont tous fait vivre des épopées époustouflantes, alors que je pensais avoir déjà atteint les cimes SEGAïQUES du plaisir Aventure-RPG avec Shining Force, Landstalker et les Phantasy Star . Mais non ! Shining Force,Phantasy Star IV Soleil, Light Crusader, et donc La Légende de Thor attendaient sagement leurs tours. Des titres qui ont fait extrêmement mal à l'époque à la pauvre Playstation que je possédait dans les même temps.

Le morceau de ce jour ne plaira donc pas à tous le monde, il illustre un passage du jeu assez riche en combats, se déroulant sur un navire dont on ignore la destination, le jeu étant assez peu bavard en termes de dialogues lors de ce passage, mais les choses s'éclairciront...Si vous survivez !

Je suis absolument gaga de cette musique, conservant depuis des temps antédiluvien un fichier de sauvegarde juste avant le passage concerné juste pour m'infuser la musique pendant des plombes. C'est violent, lourd, martial, et en même temps parfaitement en adéquation avec la situation un rien dangereuse de notre blond Ali sur le moment.